Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-10-28T15:10:00+01:00

Une fille comme les autres de Jack Ketchum

Publié par chloé
Une fille comme les autres de Jack Ketchum

La 4eme de couverture:

Meg est une adolescente. Prisonnière. Torturée.
Il y a ceux qui en profitent, ceux qui s'en foutent et ceux qui voudraient l'aider.
Et vous ?

Mon avis:

L'histoire se déroule dans les années 50. Le lecteur est plongé dans les années d'après guerre, sous fond d'Elvis et autres tubes de cette décennie. L'époque est florissante, on fait la connaissance de Davy, un adolescent "trainant" dans son quartier. Sa vie tourne autours de ses copains, de leur quotidien paisible près de la rivière ou dans les bois jouxtant leurs demeures.

Tout va changer lors de la rencontre hypnotique avec Meg, cette jeune fille rousse, attirante et mystérieuse, renfermée et si séduisante. Elle vivra désormais à côté de chez David: chez les Chandler. Ce sont des amis. Le bonheur lui sourit!

Mais Meg ne semble pas heureuse et David a des soupçons. Petit à petit, la famille Chandler va devenir étrange. ils rejettent et isolent Meg et sa petite soeur. Petit à petit, la vie de Meg va virer au cauchemar.

Je ne vous en dirai pas plus concernant le déroulement de l'histoire. Toujours est-il qu'il s'agit de scènes horribles, des sévices, des humiliations et tout cela sous la commande d'une femme qui sombre petit à petit dans la folie.

"Ruth, tu étais superbe à l'époque."

David vouait un culte à la mère de ses amis, elle était stricte et à la fois si cool. Il la trouvait si belle, et parfaite.

Aussi, quand tout commença lentement à changer, il ne se fia pas à son instinct et se laissa aller à observer les scènes qui auraient du lui faire tirer la sonnette d'alarme.

On assiste à une lente et effroyable descente aux enfers de Meg. Cette courageuse jeune fille qui teint tête jusqu'au bout. Mais le plus insoutenable dans cette histoire, inspirée de faits réels, c'est la transformation de ces jeunes, sous la coupe d'une mère de famille complètement dérangée qui n'a pour seul but que de venger son passée de femme sur une adolescente innocente et trop belle pour elle.

Comment peut-on un instant imaginer que des enfants puissent prendre plaisir à faire subir de telles choses à une jeune femme? Comment, le voisin, peut-il rester contempler ses abominations sans oser dénoncer?

Ketchum a une écriture de génie: il parvient à faire monter au plus profond de nous, une haine et un sentiment d'impuissance face à l'horreur. Un dégoût profond de la nature humaine. Je me suis surprise à dévorer les pages, non pas, pour savoir quel autre supplice allait subir Meg, mais pour enfin, que cela cesse et connaître le dénouement.

La question est la suivante: le silence face à l'horreur n'était-il pas du à l'époque? Cette décennie, où, (le personnage central nous le dit lui même), l'adulte était le maître et il apparaissait inimaginable de le contredire?

En tout cas, les différents lecteurs ont des sentiments différents face à ce roman et je vous laisse vous faire votre propre opinion.

Je remercie les éditions Folio pour cette découverte.

Ma note : 3/5

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog