Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-03-14T18:28:44+01:00

Nos étoiles contraires de John Green

Publié par chloé
Nos étoiles contraires de John Green

La 4eme de couverture:

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Mon avis:

C'est dans le cadre du livra'deux pour pal'addict que je me suis lancée dans la lecture de "nos étoiles contraires". Ma binôme Lavinia savait que j'avais envie très envie de sortir ce roman de ma PAL, c'est maintenant chose faite.

Une surprise cependant. J'imaginais une écriture et une ambiance toute autre.

Nous faisons connaissance avec Hazel, jeune fille que la maladie a rongée. Désabusée, attendant une fin qu'elle sait inévitable, elle mène une existence morose et se renferme pour cesser d'être "une grenade". Ce dont elle a peur? Que la mort fasse s'éteindre le reste de sa famille. Elle sait que la souffrance sera inévitable, alors elle essaye d'atténuer les sentiments.

Ses parents, vivent avec l'anxiété, la tristesse et le désespoir. Toutefois, ils cherchent à rendre le sursis d'Hazel plus doux. C'est pourquoi ils l'incitent à rejoindre un groupe de soutien. C'est ainsi que bascule le quotidien d'Hazel.

C'est en la personne d'Augustus qu'Hazel va découvrir l'amour, malgré elle. Deux êtres différents et pourtant si semblables. Ils vont vivre une histoire singulière, originale et assez déjantée.

Je n'imaginais pas tomber sur une plume de ce type. Originale, sans conteste, parfois nébuleuse, bourrée de petites digressions existentielles qui ont apportées de la lourdeur au récit.

L'émotion a bien sûr été au rendez-vous, je ne peux pas dire le contraire, mais pas telle que je l'imaginais. Les personnages sont attachants, drôles aussi, originaux. Mais à la fin du roman, je ne les ai pas quittés à regret!

Peut être que le côté jeunesse de cette histoire l'a rendue inaboutie, j'aurais aimé avoir des actions plus vraisemblables, moins de grain de folie!

Toutefois, les pages se sont tournées toutes seules, l'histoire est prenante. C'est un beau récit, doux et morose qui traite de la maladie autrement.

Je vous le conseille donc pour vous faire votre propre opinion.

Merci Lavinia pour me l'avoir fait découvrir!

"On a regardé les confettis tomber du ciel, glisser sur la chaussée, poussés par la brise, et atterrir en contrebas dans le canal. - J'ai du mal à croire qu'on puisse les trouver agaçants, a dit Augustus quelques instants plus tard. - Les gens s'habituent à la beauté. - Je ne me suis pas encore habitué à toi, a-t-il répliqué en souriant. J'ai rougi."

Ma note: 3/5

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog