Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-03-19T09:22:22+01:00

Le carnet de Groku de Sophie Laroche

Publié par chloé
Le carnet de Groku de Sophie Laroche

La 4eme de couverture:

Le jour où la photo de mes fesses a commencé à circuler, je n’ai pas pleuré. J’ai noyé ma honte dans le cacao. Deux tablettes de chocolat… Trois, pour être honnête. Puis, l’estomac au bord des lèvres, je me suis approprié cette insulte, cette vérité : « gros cul ». J’ai un tout petit peu bafoué les règles d’orthographe : « groku ». Ça dérange déjà moins, non ? Allez, je lui ai même ajouté une majuscule : Groku. « Je suis Groku », me suis-je répété. Ce même jour, j’ai créé mon blog. J’ai juste balancé en ligne la photo prise à la piscine. Et j’ai ajouté cette présentation minimaliste : « Je m’appelle Groku. » Le lendemain, j’avais déjà des commentaires. Alors j’ai continué à écrire et c’est devenu un journal intime. Tous les soirs, je découvrais les commentaires avec délectation. Ils flattaient un ego qui en avait besoin, mais ne m’apportaient guère de solutions. Jusqu’au jour où une certaine Kilodrame m’a écrit. Elle parlait d’un régime miracle. Un régime qui tenait sur un carnet. Alors je me suis lancée. Et oui, j’ai maigri. Oui, j’ai enfin découvert la vie. Mais pas celle que j’imaginais…

Mon avis:

L'intrigue démarre sur des chapeaux de roue. Manon, une jeune fille avec quelques rondeurs est la cible d'une blague de lycéen sournoise et blessante.

Humiliée par une photo de ses fesses prise à la piscine et qui circule sur le net, Manon, va se réfugier derrière un blog pour panser ses blessures. Son pseudo: GROKU! plutôt révélateur de son état d'esprit. C'est une jeune fille qui manque cruellement de confiance en elle et qui se dévalorise; Il lui aura fallu cette stupide machination pour basculer dans l'horreur du contrôle et de la privation.

Sur son blog, elle fera la connaissance de KILODRAME, qui lui conseillera l'utilisation d'un carnet pour contrôler ses pulsions.

C'est le début d'une correspondance par mails interposés. Le format "mail" est retranscrit ici, ce qui donne un rythme au récit.

Les pages se tournent, nous plongeons avec Manon, dans sa nouvelle vie.

Puis doucement, le rythme s'essouffle. Les longueurs apparaissent. La suite de l'histoire se dessine, inévitable. Je me suis ennuyée, car j'aurais pu prévoir la suite des événements.

Les personnages sont plutôt caricaturaux, mais ne l'est-on pas quelque peu dans cette tranche d'âge? Ne veut-on pas entrer dans le moule de la société, n'est-on pas la cible des médias et de l'image parfaite? Du contrôle de son corps?

Je pense toutefois que ce roman plaira aux jeunes lecteurs qui pourront facilement s'identifier aux personnages, se remettre en question. C'est une mise en garde, mais vraiment trop bien pensante sur le sujet de l'anorexie, de la boulimie. Les avis sont partagés, les critiques sont plutôt bonnes. C'est peut être l’œil d'une personne plus mature qui parle, c'est pourquoi ne n'ai sans doute pas apprécié le roman à sa juste valeur.

Toujours est-il qu'il faut s'en faire sa propre opinion. La mienne révèle des failles qui m'ont laissées sur "ma faim" mais le sujet est intéressant.

Ma note: 2/5

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog