Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-08-13T21:01:56+02:00

La voisine de Jenn Ashworth

Publié par chloé
La voisine de Jenn Ashworth

La 4eme de couverture:

Lorsqu'elle emménage dans sa nouvelle maison, Annie tombe immédiatement sous le charme de son voisin, Neil.
Mais il vit avec Lucy, une jeune femme svelte et épanouie, aux antipodes d'Annie, obèse et mal dans sa peau. Un mur seulement les sépare, et la jeune femme ne tarde pas à espionner ses voisins. Elle se persuade un peu plus chaque jour que Neil l'aime en secret. Dès lors, Lucy devient le seul obstacle à leur bonheur, et Annie compte bien se débarrasser d'elle, d'une manière ou d'une autre...

Mon avis:

J'avais repéré ce livre dans les rayons de France Loisirs car la couverture était prometteuse: suspense psychologique, auteur qui joue avec nos nerfs: en somme tension palpable. En lisant la quatrième de couverture, mes impressions étaient fondées: on allait avoir à faire à une bonne dose de paranoïa et de folie! Tout ce que j'aime! J'avais particulièrement apprécié la lecture de "petit goûter entre amies" de Louise Millar et je me réjouissais à l'idée de revenir sur un thème similaire. Quelle ne fut pas ma joie quand Ingrid, ma sœur, m'a proposé de lire "La voisine" pour le challenge Livra'deux pour Pal'addict.

Je me suis donc très vite lancée dans cette lecture. Dès le départ, nous avons affaire à une Annie, personnage principal et narratrice de l'histoire, complètement dérangée. On assiste tout au long de l'histoire à l'évolution de sa folie. On découvre petit à petit tous les aspects de sa maladie.

Annie est une jeune femme qu'on découvre le jour de son "nouveau départ". Elle emménage dans un nouveau quartier, et elle est très enthousiaste à cette idée. Bientôt, on comprend qu'elle est plus que dérangée, ses habitudes quotidiennes, son instabilité, ses petites vengeances face à ses impressions de persécution... tout est prétexte pour laisser pointer ses moments de folie. Elle s'éprend bientôt de son voisin et s'imagine que les sentiments sont réciproques. Seule ombre au tableau: Lucy, la compagne du-dit voisin! Tout sera alors prétexte pour éloigner progressivement cette pauvre fille qui subira les menaces et les assauts plus qu'étranges d'Annie.

Beau programme, me direz-vous? Eh bien ,c'est ce que je pensais moi aussi. Malheureusement je me suis ennuyée tout au long de ce roman psychologique, qu'on ne peut qualifier de thriller, par manque d'action. Le quotidien singulier d'Annie est décrit avec précision, dans les moindres détails. Je me suis fatiguée des descriptions, des passages de psychologie cités par le personnage principal. On revient également sur le passé trouble d'Annie régulièrement, ce qui laisse planer un doute quant aux faits passés, ce qui laisse tout de même un espoir concernant les actions futures du livre. Mais sur 500 pages, 400 se déroulent comme expliquées précédemment, en descriptions et banalités.

Ce n'est que sur les 100 dernières pages que l'action se déroule enfin, que l'on comprend ce qui est arrivé par le passé, ce qui se déroule enfin dans le présent: et rien n'a été très surprenant, je m'étais attendue à cette fin. En somme une grosse déception pour moi.

Je ressors de cette lecture lassée par tant de lenteur et peu de faits angoissants. Pas un seul instant je ne me suis mise à la place des personnages subissant les assauts d'Annie, je ne lesai pas trouvés attachants, je n'ai pas réussi à éprouver de l'empathie pour un quelconque protagoniste.

Dommage donc, je n'ai pas apprécié du tout cette lecture pour le moins singulière et dénuée d'angoisse comme je me l'étais imaginé!

Ma note: 1/5

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog